alabandine


alabandine

alabandite ou alabandine nom féminin (de Alabanda, nom propre) Sulfure de manganèse naturel (MnS), qui appartient au système cubique.

⇒ALABANDINE, subst. fém.
MINÉR. Variété de grenat rouge foncé que l'on classe entre le rubis et l'améthyste. On l'appelle aussi rubis spinelle (Comm. t. 1 1837) ou spinelle rouge pourpré (CHESN. 1857).
Sulfure de manganèse naturel dans la nomenclature de Beudant. (d'apr. CHESN. 1857) :
Sulfure manganeux, (...) Ce minéral se trouve en masses irrégulières, (...) L'alabandine se dissout dans l'acide chlorhydrique...
Ch.-A. WURTZ, Dict. de chimie pure et appliquée, t. 1, 1869-1878, p. 89.
Rem. 1. Attesté ds BESCH. 1845, Lar. 19e-Lar. encyclop., GUÉRIN 1892, ROB. et QUILLET 1965. 2. On dit aussi alabandite.
Prononc. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[]. 2. Dér. et composés : alabandique (cf. Lar. encyclop.), almandin. 3. Hist. — LAND. 1834 emploie comme vedette : albandine ou alabandine (transcrits : al- ou a-la-ban-dine) (cf. aussi GATTEL 1841). Cf. également BESCH. 1845 et GUÉRIN 1892. BESCH. 1845 précise que ,,par corruption on dit aussi almandine``. Ds Comm. t. 1 1837, on trouve parallèlement : alabandine ou alamandine, ds LABORDE 1872 : almandyne et alabandine. Ac. Compl. 1842 distingue alabandine de almandine en réservant à chacune des 2 formes une entrée spéc.
Étymol. ET HIST. — 1. 1160 minér. alemandine « variété de rubis qui tire davantage sur le grenat » (B. DE STE MAURE, Le Roman de Troie, 16725 ds T.-L. : Quar pierres orent fait tribler, Esmeraudes, alemandines, Saphirs, topaces e sardines); 1611 id. alabandique (COTGR.); 1611 id. almandine (ibid.); 2. 1845 chim. (BESCH. Alabandine ... Beudant a donné ce nom au manganèse sulfuré).
Dér. de Alabanda anc. évêché de Carie (province d'Asie mineure) auj. Arab-Hissar (d'apr. V. CHEVALIER, Répertoire des sources du Moy.-Âge, topobibliogr.) d'où les Anciens tiraient cette pierre; cf. PLIN., Nat., 36, 62 ds TLL s.v. alabanda, 1471, 41 : niger est lapis Alabandicus terrae suae nomine, quamquam et Mileti nascens, ad purpuram tamen magis aspectu declinante. Les formes Alemandine (1160), Alabandique (1611), alamandine (1611), almadin (1863), almandin(e) (1960) sont des corruptions d'alabandine.
BBG. — BÉL. 1957. — BOISS.8. — CHESN. 1857. — Comm. t. 1 1837. — LABORDE 1872. — RHEIMS 1969.

alabandine [alabɑ̃din] n. f.
ÉTYM. 1845; alemandine, 1160 (→ Almandin); de Alabanda, ancienne ville d'Asie Mineure d'où les Anciens tiraient cette pierre.
Minér. Sulfure de manganèse naturel. On dit aussi alabandite.Variété de grenat d'un rouge foncé que les lapidaires classent entre le rubis et l'améthyste. Syn. : rubis spinelle.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alabandine — …   Useful english dictionary

  • dine — alabandine aldine amandine andine anodine aérodyne badine benzidine bernardine biliverdine blondine boudine brigandine burgaudine cantharidine citadine crapaudine dandine dodine dyne dîne ferrandine gabardine girodyne girondine gourgandine… …   Dictionnaire des rimes

  • ndine — alabandine amandine andine blondine brigandine dandine ferrandine girondine gourgandine ondine prostaglandine transandine visitandine …   Dictionnaire des rimes

  • almandin — [ almɑ̃dɛ̃ ] n. m. , almandine [ almɑ̃din ] n. f. • 1898, XVIIe; var. de alabandite ♦ Grenat aluminoferreux. ● almandin nom masculin (de alabandine) Grenat alumino ferreux rouge, cubique. ⇒ALMA(N)DIN, (ALMADIN, ALMANDIN) subst. masc., ALMA(N)DINE …   Encyclopédie Universelle

  • almandine — almandin [ almɑ̃dɛ̃ ] n. m. , almandine [ almɑ̃din ] n. f. • 1898, XVIIe; var. de alabandite ♦ Grenat aluminoferreux. ⇒ALMA(N)DIN, (ALMADIN, ALMANDIN) subst. masc., ALMA(N)DINE, (ALMADINE, ALMANDINE)subst. fém. MINÉR., JOAILL …   Encyclopédie Universelle

  • almadin — ⇒ALMA(N)DIN, (ALMADIN, ALMANDIN) subst. masc., ALMA(N)DINE, (ALMADINE, ALMANDINE)subst. fém. MINÉR., JOAILL. Variété de grenat d un rouge vif et sombre, employé en joaillerie : • 1. Ils [les visiteurs] virent, étiquetés et classés, tous les… …   Encyclopédie Universelle

  • almadine — ⇒ALMA(N)DIN, (ALMADIN, ALMANDIN) subst. masc., ALMA(N)DINE, (ALMADINE, ALMANDINE)subst. fém. MINÉR., JOAILL. Variété de grenat d un rouge vif et sombre, employé en joaillerie : • 1. Ils [les visiteurs] virent, étiquetés et classés, tous les… …   Encyclopédie Universelle

  • alabandină — ALABANDÍNĂ s.f. Sulfură naturală de mangan, compactă, negricioasă, cu luciu metalic. – Din fr. alabandine. Trimis de ana zecheru, 02.10.2002. Sursa: DEX 98  alabandínă s. f., g. d. art. alabandínei Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar… …   Dicționar Român

  • grenat — [ grəna ] n. m. • granat adj. 1160; de grenate adj. → grenade 1 ♦ Pierre fine très dure (silicates complexes), généralement d un beau rouge sombre. ⇒ almandin, escarboucle. Variété noire de grenat. ⇒ pyrénéite. 2 ♦ Par ext. Couleur grenat, ou… …   Encyclopédie Universelle

  • sulfure — [ sylfyr ] n. m. • 1787; de sulf(o) et ure ♦ Composé du soufre avec un métal ou un cation complexe. ⇒ persulfure , polysulfure. Le sulfure de carbone est employé dans la lutte contre le phylloxéra (⇒ sulfurage) , dans la vulcanisation du… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.